Questions et réponses sur l’abdominoplastie ?

Chez les personnes ayant un poids supérieur à la normale ou ayant perdu beaucoup de poids, on observe souvent un excès de peau et de tissu adipeux qui, dans les cas les plus graves, peut se replier sur l’aine et, dans les cas extrêmes, sur les cuisses, prenant ainsi la forme d’un “tablier”.
Dans certains cas, la peau, en particulier sous l’ombilic, présente des vergetures marquées. Souvent, chez ces patients, on observe également un affaissement de la paroi musculaire abdominale avec un diastasis des muscles droits de l’abdomen. L’abdominoplastie est indiquée chez tous ces patients.

L’opération

Il existe deux types d’abdominoplastie :

  1. abdominoplastie classique
  2. mini abdominoplastie

La différence entre les deux opérations réside non seulement dans la longueur de la cicatrice (d’épine iliaque à épine iliaque dans l’abdominoplastie classique, seulement sus-pubienne dans la miniaddominoplastie), mais aussi dans le fait que la quantité de tissu dermoadipeux enlevé est beaucoup plus faible dans la miniaddominoplastie, et que dans la miniaddominoplastie il n’est pas possible d’opérer sur la paroi musculaire sus-ombilicale (l’ombilic reste au même endroit).
Dans l’abdominoplastie, la grande dermolipectomie, la désinsertion de l’ombilic, le décollement de la peau jusqu’aux arcs costaux, permettent d’opérer sur la musculature abdominale qui est “synthétisée” (les muscles sont cousus ensemble).

Anesthésie

L’opération d’abdominoplastie est toujours réalisée sous anesthésie générale. La durée est de 2 à 3 heures.

Postopératoire

La durée d’hospitalisation pour une chirurgie d’abdominoplastie est de 2/3 jours. Le parcours n’est pas douloureux mais inconfortable. Deux drains sont placés et le premier jour, le patient reste alité.
Pendant une dizaine de jours, le patient ne pourra pas adopter une position parfaitement droite afin de ne pas mettre en traction les points de suture, qui seront retirés du septième au quinzième jour. Les activités sportives doivent être évitées pendant plusieurs mois après l’abdominoplastie.

Complications

Les complications sont rares chez les patients en bonne santé. Après une abdominoplastie, les complications suivantes peuvent toutefois survenir : hématomes ou séromes (accumulation de sérum), qui doivent parfois être éliminés par aspiration à l’aiguille.
La cicatrice, comme toutes les cicatrices, peut devenir hypertrophique, auquel cas elle devra être traitée spécifiquement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code